jeudi 17 mars 2016

"Blue Country" - Mon histoire autour de cet album

Après plusieurs mois de recherche, j'ai pu mettre la main sur l'album Blue Country - Disque bleu, le dernier de Joe Dassin sorti de son vivant. Mais en fouillant bien, ce disque remonte plus loin, dans mon enfance...
A 3/4 ans, me préparant surement, à écouter un disque de Joe
L'album Blue Country - vinyle bleu

L'histoire de ce disque remonte à sa pochette et à ma plus tendre enfance. A cette époque, je passais de nombreuses journées chez mes grands parents, et souvent à écouter les disques vinyles sur leur platine : Cloclo, Bécaud, Dassin, Dalida, etc etc.
Le CD pointait tout juste le bout de son nez, et je commençais également à manier le lecteur pour pouvoir en écouter.
Du plus loin que je me souvienne, le premier CD de Joe Dassin que j'ai découvert, fut celui-ci, il appartenait à ma tante :
recto
verso
Ce best-of, je le passais en boucle sur la chaîne hi-fi de mes grands parents. J'en ai tellement souvenir que, pour la petite anecdote, lorsque j'ai recherché cet album sur internet, pour le besoin de cet article, je me souvenais de la pochette de couverture (qui, si vous fouillez un peu sur le net, possède plusieurs déclinaisons) mais surtout que la piste 3 était la chanson "Marie-Jeanne". Cette chanson qui a d'ailleurs permis à Joe Dassin de conquérir un nouveau public, lors de sa sortie, dans un style plus blues que ce qu'il avait l'habitude de faire. Dans l'esprit de ce que sera plus tard l'album Blue Ccountry, sorti en 1979.

Pour en revenir à la pochette, cette photo montage de Joe devant les "portes du ciel" m'a toujours fasciné. Dans mon esprit d'enfant j'imaginais donc Joe, s'envoler, et continuer de chanter pour ceux qui sont là-haut.

Ce n'est que bien plus tard, en 2014, lorsque j'ai lancé l'idée du concert "Chez Joe", que j'ai repris connaissance de ce disque via un site qui référence la discographie de Joe, et qui s'intitule "Blue Country Discographie".

J'ai ainsi commencé à me plonger dans les titres de Joe Dassin, plus en détail, en m'appuyant sur de nombreux ouvrages pour en apprendre les anecdotes et le contexte de création. J'avais longtemps, en ma possession, l'intégrale "boite de cigare" dont j'ai malheureusement du me séparer physiquement, pour ne garder que les titres en mp3 sur mon ordinateur.

L'intégrale Joe Dassin "boite de cigares" - 2005

Ce n'est qu'avec le séminaire organisé par le club international de Joe, le 10 octobre 2015, auquel nous avons participé avec le concert "Chez Joe", que j'ai pu découvrir certains vinyles qui étaient exposés et le fameux "Blue country - vinyle bleu" en édition limitée. L'ayant vu pour la première fois, je me suis tout de suite rappelé de "l'image de mon enfance" de ce premier CD écouté.
Suite à cela, j'ai décidé de me procurer les 33T de Joe, mais dans sa version originale (vinyle noir) le bleu étant introuvable à ce moment là.

Il était inconcevable pour moi de rendre hommage au chanteur sans en connaître plus précisément sa discographie et les chansons "moins connues" que je pourrais faire découvrir dans le concert. Et il y a, parsemé un peu partout, de nombreuses pépites à découvrir.
J'ai donc fouillé dans le grenier de mes grands parents pour y trouver deux disques ayant survécu au temps ( Le chemin de Papa et Au bout des rails). Je me suis acheté les autres en surfant sur les sites d'occasions sauf La ligne de vie qui m'a été offert par Isabelle Galimberti, représentante France du Club international, lors de mon passage à Paris.

Ma collection des vinyles de Joe
Dans cette collection, se détache deux disques que j'affectionne plus que les autres : Le jardin du Luxembourg, et Blue Country.

Blue Country est le dernier album de Joe. Il voulait se diriger vers un autre style et réaliser un tournant dans sa carrière. Visuellement, c'est aussi le seul album 33t qui ne s'ouvre pas comme un livre et qui a juste une pochette où l'on insère le vinyle. Les arrangements ne sont également pas de son arrangeur habituel (Johnny Arthey) mais de Mike Utley.
Malheureusement le public n'a pas trop été au rendez-vous de cet album, ne retrouvant pas le Joe qu'il avait l'habitude d'entendre.

11 titres sont issus de cet album dont 7 sur des musiques de Tony Joe White (on y retrouve d'ailleurs certaines versions originales dans l'album Home Made Ice Cream, de ce dernier)

Blue Country - Joe Dassin - 1979
Home made Ice Cream - Tony Joe White - 1973
J'ai d'ailleurs commencé aussi à me plonger dans l'oeuvre de Tony Joe White, dont l'univers musical me touche.

Mon début de collection des vinyles de Tony Joe White
Cet album est assez bien représenté dans le spectacle puisque nous interprétons Blue Country, Faut pas faire de la peine à John, Le marché aux puces (envisagé pour le festival off d'Avignon en Juillet 2016), Un baby, bébé et On se connait par coeur (titres qui sont rajoutés au répertoire pour la grande soirée hommage du 16 Avril 2016). Le marché aux puces (texte de Claude Lemesle et musique de Joe Dassin) fut également adapté par Tony Joe White sous le titre The guitar don't lie puis adapté une nouvelle fois en français par Etienne Roda-Gil pour Johnny Hallyday sous le titre La guitare fait mal.

"La guitare fait mal" par Johnny Hallyday :

"The guitar don't lie" par Tony Joe White :

"Le marché aux puces" par Joe Dassin



Tony Joe White et Joe Dassin

Pour ma part, dans cet album, j'ai un coup de coeur plus prononcé pour la chanson On se connait par coeur, qui est (que les discographes me corrigent si j'émets une erreur), avec Le Jardin du Luxembourg, le seul duo enregistré sur un album studio de Joe.


On se connait par coeur (R. Feldman - R. Linn / adapt : P. Delanoë - Cl. Lemesle) , est une adaptation française du titre Promises d'Eric Clapton.


Sur l'album Blue Country, il est interprété en duo avec Claude Chauvet, sa choriste habituelle.


Je vais donc savourer l'écoute de mon "vinyle bleu" tout en me lançant dans une nouvelle recherche, pour aller jusqu'au bout de mon affection pour cet opus : l'adaptation en anglais de l'album Blue country par Joe Dassin : Home Made Ice Cream.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vous pouvez laissez un commentaire, c'est toujours sympa de vous lire...